Canyon de Colca

Nous sommes au Chili depuis plusieurs jours déjà et nous n’avons pas encore terminer le chapitre Pérou……la raison en est simple un disque dur récalcitrant et la perte d’une partie de nos photos.

Je vais vous parler de notre visite du canyon de Colca considéré comme le deuxième plus profond canon (3400m) après son voisin de la vallée de Cohasui tous deux beaucoup moins connus que le grand Canyon des Etats Unis. Mais avant d’atteindre ces profondeurs il nous aura fallu passer un col à 5000m (4910 m exactement) et malgré la mastication intensive de feuilles de coca achetées au marché d’Arequipa le comité d’accueil des maux de tête et d’estomac était bien présent ! La route principale longe le canyon d’est en ouest sur le côté gauche, le route la moins fréquentée elle passe à droite, je vous laisse deviner celle que nous avons prise. Des milliers de terrasses occupent les flancs du canyon là où la pente le permet certaines d’entre elles encore visible ont été établies 2000 avant JC avant l’arrivée des Incas. On y trouve beaucoup de maïs, des légumineuses comme la féverole mais aussi de nombreuses variétés de pommes de terre ainsi que de l’oignon, quelques vaches, moutons et lamas complète la production agricole. La route empruntée passe par quelques villages qui portent tous les stigmates du dernier tremblement de terre de 2013 (8.3 échelle Richter) notamment les églises qui pour l’une d’entre elles a perdu ses deux tours, et pour la seconde elle menace tout simplement de s’écrouler. A noter une particularité des églises ici c’est la présence de part et d’autre de l’allée principale d’autels quasi similaires au cœur principal de l’église (voir photo).

Nous avons eu la chance pour les deux derniers hameaux d’assister aux danses et processions des festivités de carnaval, avec les femmes vêtues de leurs robes traditionnelle la tradition veut qu’un arbre décoré soit dresser sur la plage du village afin que tout le village puisse danser autour durant toute la journée. Les hommes du premier village ont eu toutes les peines du monde a le mettre en place après plus d’une heure de discussion très animée, n’arrivant pas a ce mettre d’accord sur l’orientation a donner a la corde pour la mise verticale du tronc. Dans le deuxième village nous avons vu les processionnaires apporter des offrandes composées principalement de fruits et de quelques légumes au gouverneur local qui remercia l’assistance dans un court discours. Puis ce fut au tour du commissariat de police de recevoir à son tour des offrandes similaires. Etant installé au milieu des villageois j’ai même eu l’occasion de partager la chicha a base de maïs. Un participant m’ayant indiqué qu’à cette occasion l’alcool aidait parfois les célibataires désinhibés a nouer des relations.

Préférant rentrer sur Arequipa par un autre chemin nous nous sommes décidés pour emprunter une piste de près de 250kms qui nous a fait traverser des paysages magnifiques et passer par des chemins a une seule voie suspendue à flanc de montagne avec des pentes vertigineuses. Les quelques habitants des villages traversés semblaient surpris de notre passage tout en faisant un petit signe de la main en guise de salut.  En cette période de pluies quotidiennes la piste est souvent rendue difficile par les chutes de pierres/rochers ainsi que par la boue particulièrement là où des travaux de déblaiement des éboulis quotidiens ont lieu. Mais les paysages traversés sont tellement beaux qu’on oublie assez rapidement les désagréments de la conduite et notamment la dépose dune roue au milieu de nulle part pour cause d0un bruit soudain sur une roue avant juste avant l’arrivée de la pluie !


5 thoughts on “Canyon de Colca

  1. Je me joins à vos autres amis pour vous remercier de nous faire partager vos aventures et toutes ces magnifiques images. J’espère que vous retrouverez celles perdues et l’utilisation du disque dur non coopératif. Plein de bises à tous les deux. Mymi

    Like

  2. Oh le plaisir de tes récits et observations si proches des gens … on se croirait au milieu du village à attendre le redressement de’ l’arbre qui ńest pas de Noël ce coup ci. C’est bon de sortir des chemins habituels et d’oser ces détours dans les terres profondes et amicales … les pensées vont ont vers vous deux en continu.’. Je vous embrasse, Élisabeth

    Like

  3. merci Laurent, la lecture de tes mots et magnifiques photos me prépare mentalement à notre prochain voyage mi avril au Pérou, bonne continuation d’Alsaciens qui retrouvent ces derniers jours un temps hivernal: neige, 2°C,….bien amicalement, Philippe

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s